Colloque « JE SUIS ÎLE / I AM TURTLE », Université de Montréal (octobre 2017)

« Le village comme île urbaine chez les jeunes Atikamekw : lieu d’expression des rêves »
Anne Ardouin (Ph.D., artiste et réalisatrice)

Colloque « JE SUIS ÎLE / I AM TURTLE »
Quelle(s) place(s) pour les représentations artistiques, culturelles et identitaires autochtones dans l’espace urbain ? / What Spaces are there for the Representation of Indigenous Artistic and Cultural Expressions in the City?

5-6-7 octobre, Université de Montréal
Carrefour des arts et des sciences, Pavillon Lionel-Groulx

Renseignements: http://ile-turtle.ca/

Colloque CINSA/ACEA, Puebla, Mexique (juin 2017)

Colloque CINSA/ACÉA 2017: «Au-delà des frontières : Pensées et mobilités autochtones dans un monde en conflit» Du 14 au 16 juin 2017, à l’Institut des sciences sociales et humaines, Benemérita Universidad Autónoma de Puebla (BUAP) Puebla, Mexique.

Présentation d’une conférence «Frontières immatérielles et matérielles à travers le temps et l’espace chez les jeunes Atikamekw par une approche de recherche culturelle et participative»

Équipe de recherche:

Anne Ardouin, artiste, chercheure associée, Chaire en paysage et environnement, Université de Montréal

Gerthie Chachai, directrice, Services éducatifs, Conseil des Atikamekw d’Opitciwan

Noella Chachai, agente culturelle, Services éducatifs, Conseil des Atikamekw d’Opitciwan

Véronique Chachai, techno-linguiste, Services éducatifs, Conseil des Atikamekw d’Opitciwan

Gérald Domon, professeur titulaire et directeur scientifique, Chaire en paysage et environnement

Université de Montréal

 

Résumé :

Le projet de recherche E Itaskweak – Révéler la mémoire – Redécouvrir le territoire d’Opitciwan vise à documenter 3 types de mémoires : 1) celle, matérielle, des transformations du territoire physique, soumis à des ravages importants au début du 20e siècle; 2) celle, immatérielle, des traditions, des usages des ressources qui se sont perpétuées ou arrêtées de nos jours; et 3) cette mémoire en construction, chez les plus jeunes. La communication propose une lecture transversale de ces frontières immatérielles et matérielles que les adolescents de la communauté expérimentent, cherchant à définir leur identité autochtone en puisant des éléments venant des façons de vivre de leurs aînés, d’une part, et de leur propre perception de la «forme que prend la forêt» autour d’eux, soit par les perceptions et les dimensions paysagères composant le filtre de qualification sociale et culturelle du territoire. Le village local, symbole important, de la sédentarisation, et où les adolescents rêvent l’immensité du territoire tout autour, est revisité, tel un microcosme du «grand territoire ancestral». Des exemples de projets de création (dessins, cartographies, photographies) réalisés seront présentés pour illustrer ces phénomènes contribuant à une lecture de cette pensée autochtone en réinvention.

La recherche est une initiative conjointe du Conseil des Atikamekw d’Opitciwan et de la Chaire en paysage et environnement de l’Université de Montréal.

 

RUISSEAUX – Exposition (été 2016)

RUISSEAUX – Exposition du 9 juillet au 28 août 2016, Maison de la culture Eulalie-Durocher, Saint-Antoine-sur-Richelieu (Montérégie)

Exposition du 9 juillet au 28 août 2016 à la Maison de la culture Eulalie-Durocher

Saint-Antoine-sur-Richelieu

L’exposition pluridisciplinaire « RUISSEAUX », intégrant dessins, photographies et vidéo, propose une exploration des cours d’eau ayant leur embouchure dans la Richelieu et aux environs de Saint-Antoine-sur-Richelieu. Au fil de ses promenades, Anne Ardouin a découvert près de ces minuscules rivières des zones sauvages oubliées où personne ne marche jamais. À travers les saisons, elle y a observé les lumières, les transformations des végétaux, la flore merveilleuse, le ruissellement de l’eau.

La réalisation de ce projet a mis à contribution des partenaires de la Montérégie, notamment le Comité de concertation et de valorisation du bassin de la rivière Richelieu (COVABAR) pour l’accompagnement de biologistes en canot le long d’un ruisseau depuis l’embouchure jusqu’au point le plus navigable ; Groupe Pro-Conseil (agroenvironnement) pour l’accompagnement d’un biologiste lors d’une journée de collecte d’échantillons. Les images aériennes ont été prises en paramoteur par Jacques Blanchet, pilote et instructeur, Saint-Antoine-sur-Richelieu (Voiles 4 Saisons).

Remerciements à la municipalité de St-Antoine-sur-Richelieu, Vidéographe et au Conseil montérégien de la culture et des communications. La réalisation du projet de recherche-création « RUISSEAUX » a été rendue possible grâce au Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), à la Conférence régionale des élus de la Montérégie Est et au Forum Jeunesse Montérégie Est

Communiqué de presse

Colloque sur la culture au 21e siècle, UQTR (avril 2016)

Colloque franco-québécois Essor de la vie culturelle au 21e siècle : politiques, interventions et initiatives, UQTR (avril 2016)

Présentation de deux conférences:

« Médiation paysagère / médiation culturelle – Paysages d’adolescents et ancrage au milieu de vie par des approches culturelles »

« Exploration artistique du paysage autour de l’école – Projets culturels et interculturels ancrés dans le programme scolaire d’écoles secondaires à Manawan et Longueuil »

Programmation détaillée:

http://colloquesurlaculture.wix.com/essor#!programmation/c380

Site:

http://colloquesurlaculture.wix.com/essor

 

UQTR_5_72

CINQ REGARDS CINÉMATOGRAPHIQUES SUR L’ESPACE RURAL QUÉBÉCOIS ET NORDIQUE

JEUDIS DU CINÉMA RURAL

Série de projections de films organisée par Anne Ardouin et Gérald Domon (Chaire en paysage et environnement, Université de Montréal), est une occasion de découvrir ou, de redécouvrir, cinq films remarquables mais, surtout, elle viendra fournir aux étudiants et membres de la communauté universitaire une occasion unique d’échanger avec les réalisateurs sur leur vision du territoire, des milieux de vie, des paysages de même que sur l’importance de ceux-ci dans le processus filmique.

Nous retrouverons les œuvres de Jean-Claude Labrecque (SUR LES TRACES DE MARIA CHAPDELAINE), Julie Perron (LE SEMEUR), Bernard Emond (LE TEMPS ET LE LIEU), Marie-Geneviève Chabot (EN ATTENDANT LE PRINTEMPS), Marie-Hélène Cousineau et Madeline Ivalu (UVANGA).

À tous les jeudis du 21 janvier au 18 février 2016 à la Faculté de l’aménagement, Université de Montréal.

Renseignements:

http://paysage.umontreal.ca/fr/recherches-et-projets/cinema-rural

 

Affiche _Cinéma_rural_CPEUM_page_001

Réseautage Arts et culture Montérégie (juillet 2015)

Invitée par le Conseil montérégien de la culture et des communications (CMCC) à partager sa démarche de recherche et création ainsi que celle de PROJETTO, jeudi 16 juillet à La Maison amérindienne. Le court film PANORAMA, illustrant l’approche de sensibilisation au paysage chez des élèves de Longueuil et Manawan sera présenté.

carton reseautage 16-06-20

 

ACFAS – Rimouski (mai 2015)

Conférencière, Colloque 437 – L’attachement au lieu de résidence et vie culturelle dynamique : quels liens? ACFAS – Université du Québec à Rimouski, 27  mai 2015

congres_83_signature_265355_7081

Ardouin, A., Domon, G. (2015). L’attachement au territoire à travers des projets culturels avec des adolescents. Conférence présentée dans le cadre du colloque «Attachement au lieu de résidence et vie culturelle dynamique : quels liens?». Congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS), Université du Québec à Rimouski, mai. Programme: http://www.acfas.ca/evenements/congres/programme/83/400/437/c#278444

Cégep Gérald-Godin (mars 2015)

Conférencière invitée dans le cadre des Rencontres Gérald Godin (du 23 au 27 mars, Cégep Gérald-Godin, Montréal) sous le thème « Image, Imagination & Imaginaire ». Anne Ardouin parlera du projet Wikwasatikw (écorce de bouleau) qui a été réalisé l’an passé à l’École secondaire Otapi de Manawan (à 15h, local 269). Sakay Ottawa, musicien et directeur adjoint de l’École Otapi parlera de son parcours de vie comme Atikamekw (à 13h, local 269 également) et plus tard en soirée de ce jeudi 26 mars, Sakay Ottawa sera en spectacle au Café Étudiant (goûter et concert, de 17h jusqu’à 20h). Renseignements : http://bit.ly/1FjVwZU

afficheCGG

 

La ruralité au Québec (…) bilan et perspectives, ACFAS (mai 2014)

Print

Colloque 445 – La ruralité au Québec depuis les États généraux du monde rural (1991) : entre l’action et la recherche, bilan et perspectives

13 et 14 mai2014

Programme complet:

http://www.acfas.ca/evenements/congres/programme/82/400/445/c#249989

Section Jeunes et néoruraux – 15 h 30 – 17 h 00

Présidence/animation : Patrice LEBLANC UQAT – Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
Anne ARDOUIN Université de Montréal, Gérald DOMON Université de Montréal

Ruralité et paysage vus par les images vidéographiques d’adolescents de la Montérégie et du Bas-Saint-Laurent

Résumé: Le phénomène d’attachement au milieu rural chez des jeunes de 15-16 ans, en amont de leurs décisions migratoires est l’un des enjeux explorés par une recherche doctorale conduite en Montérégie et au Bas-Saint-Laurent. Plus spécifiquement, dans une ère de multiplication d’accès aux images du monde, la recherche vise à mieux comprendre le rôle du paysage dans l’ancrage territorial. La méthodologie a mis à profit des adolescents de 3 écoles qui ont filmé leur quotidien et ont par la suite décrit et évalué leurs images vidéographiques. Le corpus a réuni une trentaine de vignettes documentaires et autant d’entretiens sonores. Les analyses, effectuées à l’aide d’observations récurrentes et thématiques successives, ont permis de cibler plusieurs dimensions au centre de l’interface paysagère, entre l’adolescent et le territoire. Les conclusions de cette recherche révèlent d’une part, une polarisation importante entre la nature et la société selon le type de zone territoriale (éloignée, intermédiaire et métropolitaine) et d’autre part, que la maison serait le vecteur principal de l’ancrage au territoire; elle est le théâtre où se développent, à petites échelles, les sensibilités paysagères des adolescents. Celles-ci forgeraient la mémoire du lieu et seraient fort probablement actualisées au moment de choisir un milieu de vie, à l’âge adulte

 

Colloque Les territoires de la médiation culturelle : échelles, frontières et limites, ACFAS (mai 2014)

appel_communications_colloque-630_image-mediation-acfas

Colloque 630 – Les territoires de la médiation culturelle : échelles, frontières et limites

14 et 15 mai 2014

Programme détaillé:

http://www.acfas.ca/evenements/congres/programme/82/500/630/C#253584

Ainsi que:

http://territoiresdelamediation.weebly.com/

Atelier 3 : ancrages territoriaux – 13 h 00 – 14 h 30
Présidence/animation : Jean-Marie LAFORTUNE UQAM – Université du Québec à Montréal
Titre de la conférence de Anne Ardouin:

Paysages filmés par des adolescents en milieu rural et développement culturel territorial

Résumé: La communication développe, en filigrane, un des aspects du « développement culturel et de l’aménagement du territoire » et propose une lecture de ce que pourrait être la « conception de la culture » comme levier de développement territorial par l’inclusion du paysage. Le concept de médiation culturelle est ainsi jaugé par la considération de balises géographiques qui  seraient éventuellement actualisées en contexte de réalisation artistique en milieu communautaire et éducatif, notamment. Ces notions ont été présentes au fil d’une recherche doctorale conduite en Montérégie et au Bas-Saint-Laurent, pour laquelle des élèves du secondaire ont été invités à explorer, caméra en main, les paysages de leur quotidien. L’activité leur aura permis de s’exprimer sur les liens qu’ils entretenaient avec leur milieu. Cela aura ainsi contribué à mettre à jour les caractéristiques géographiques, historiques et sociales auxquelles les adolescents sont sensibles. Les résultats révèlent  plusieurs dimensions de lien à l’espace social et naturel par ces jeunes, tout en cherchant à définir cette interface qu’est le paysage pour ceux-ci. Ce faisant, la prise en compte des caractères physiques de l’espace permettrait la réalisation de projets culturels se développant sur la base d’un attribut paysager, lequel serait porteur d’imaginaires, mais aussi, probablement, d’éléments facilitant l’ancrage au territoire en contexte rural et autochtone, par exemple.

Colloque «Persévérance et réussite scolaires chez les Premiers Peuples» UQAC (mars 2014)

Titre de la communication:

Explorer le paysage autour de l’école par la création artistique:

un outil culturel et pédagogique rassembleur, l’exemple du projet Wikwasatikw en cours à l’École secondaire Otapi, Manawan

Colloque :

«Persévérance et réussite scolaires chez les Premiers Peuples» Centre des Premières Nations Nikanite, Université du Québec à Chicoutimi, 4 au 6 mars 2014

http://colloques.uqac.ca/prscpp/

coll