Colloque Les territoires de la médiation culturelle : échelles, frontières et limites, ACFAS (mai 2014)

appel_communications_colloque-630_image-mediation-acfas

Colloque 630 – Les territoires de la médiation culturelle : échelles, frontières et limites

14 et 15 mai 2014

Programme détaillé:

http://www.acfas.ca/evenements/congres/programme/82/500/630/C#253584

Ainsi que:

http://territoiresdelamediation.weebly.com/

Atelier 3 : ancrages territoriaux – 13 h 00 – 14 h 30
Présidence/animation : Jean-Marie LAFORTUNE UQAM – Université du Québec à Montréal
Titre de la conférence de Anne Ardouin:

Paysages filmés par des adolescents en milieu rural et développement culturel territorial

Résumé: La communication développe, en filigrane, un des aspects du « développement culturel et de l’aménagement du territoire » et propose une lecture de ce que pourrait être la « conception de la culture » comme levier de développement territorial par l’inclusion du paysage. Le concept de médiation culturelle est ainsi jaugé par la considération de balises géographiques qui  seraient éventuellement actualisées en contexte de réalisation artistique en milieu communautaire et éducatif, notamment. Ces notions ont été présentes au fil d’une recherche doctorale conduite en Montérégie et au Bas-Saint-Laurent, pour laquelle des élèves du secondaire ont été invités à explorer, caméra en main, les paysages de leur quotidien. L’activité leur aura permis de s’exprimer sur les liens qu’ils entretenaient avec leur milieu. Cela aura ainsi contribué à mettre à jour les caractéristiques géographiques, historiques et sociales auxquelles les adolescents sont sensibles. Les résultats révèlent  plusieurs dimensions de lien à l’espace social et naturel par ces jeunes, tout en cherchant à définir cette interface qu’est le paysage pour ceux-ci. Ce faisant, la prise en compte des caractères physiques de l’espace permettrait la réalisation de projets culturels se développant sur la base d’un attribut paysager, lequel serait porteur d’imaginaires, mais aussi, probablement, d’éléments facilitant l’ancrage au territoire en contexte rural et autochtone, par exemple.